Assurance-et-securite.fr » Votre assurance » Quelle est l’assurance la moins chère ? Un prix inférieur à 300 euros

Quelle est l’assurance la moins chère ? Un prix inférieur à 300 euros

En fonction des profils notamment si vous êtes jeune conducteur, il y a de grandes chances pour que les coûts soient significatifs. Tous les ans, des grilles sont partagées afin de vous renseigner le plus possible concernant les prix les plus séduisants.

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas forcément les organismes les plus connus qui se retrouvent à la première position. Il ne suffit pas de regarder les tarifs, vous devez aussi vous attarder sur les conditions pour la souscription ainsi que les garanties proposées.

Dans cet article, nous vous proposons de répondre à cette question : quelle est l’assurance la moins chère ? Vous pourrez alors orienter votre recherche.

Des protections à moins de 300 euros

Bien sûr, le coût ne sera pas le même pour une berline et un SUV ultra puissant, nous partons du principe que le commun des mortels possède une voiture traditionnelle comme une Renault Clio. De ce fait, les prix sont proposés pour une puissance classique de 5 cv par exemple. Vous l’avez donc compris, si vous conduisez une voiture surpuissante, il y a de grandes chances pour que les coûts soient nettement plus importants.

  • Les prix moyens sur le sol français s’articulent autour de 600 euros pour une année.
  • Il y a également des disparités entre les régions qu’il ne faut pas négliger notamment pour le sud de la France.
  • Pour moins de 300 euros par an, vous pourrez alors trouver une assurance pour votre voiture.
  • C’est Eurofil qui s’offre la première marche du classement avec moins de 260 euros.
  • L’organisme est suivi par Active Assurances ou encore Amaguiz.
  • Comme c’est le cas depuis de nombreuses années, Direct Assurance figure aussi parmi les bons élèves avec moins de 298 euros par an.

Comme ce sont des prix proposés à titre indicatif, vous aurez forcément besoin d’un comparateur afin de renseigner votre profil et pour déterminer les garanties les plus adaptées pour votre voiture. Vous pourriez également économiser de l’argent grâce à ces sites spécialisés dans la comparaison.

N’oubliez pas le bonus pour réduire les primes

Si certains ont des malus qui peuvent accroître les coûts, d’autres peuvent se vanter d’avoir des bonus.

Ces derniers peuvent alors réduire de manière significative les prix des assurances pour les voitures et les autos. Ils sont déterminés en fonction de votre expérience, car plus vous aurez votre permis de conduire depuis longtemps et plus vous pourrez justifier d’un malus conséquent. Toutefois, si au cours de cette période, vous avez eu un malus, vous perdez forcément quelques avantages, d’où l’intérêt d’être prudent, car le pourcentage peut fondre comme neige au soleil même si vous n’êtes pas responsable.

Vous pouvez également succomber à une offre promotionnelle, mais il faudra alors envisager la résiliation de votre contrat et plusieurs conditions sont à respecter.

  • Si vous avez dépassé la date d’anniversaire, vous pouvez jouir de la loi Châtel sous certaines conditions.
  • Vous pouvez appliquer la loi Hamon qui vous permet de résilier votre contrat dès que vous le souhaitez après la première année.
  • Le nouvel organisme peut également se charger de résilier le contrat à votre place.

Pour le dernier point, vous devez par contre vous renseigner, car ils n’agissent pas toujours dans ce sens.

Vous êtes invité à souscrire à cette nouvelle offre en parallèle et vous pouvez ainsi résilier votre contrat, mais vérifiez que cela est possible. Il serait dommage de se retrouver avec deux protections en même temps.

Cela occasionne donc des coûts supplémentaires notamment avec la seconde souscription surtout si elle est validée.