Votre chien a pris de l’âge, vous vous souciez pour sa santé et les soins vétérinaires vous coûtent cher ? Des assurances pour chiens existent. Si elles proposent des formules intéressantes de remboursement, cela pourrait bien vous être de grande utilité, car il faut savoir que comme pour les humains, la vieillesse augmente les risques de maladies.

Par quels moyens prévenir les soins de votre chien ?

Assurance pour mon chienLa plupart des assurances proposent ses services pour les chiens entre six et huit ans. Seulement, l’espérance de vie de ces animaux peut dépasser les dix ans ! Certaines couvertures vous remboursent considérablement moins lorsque votre chien est vieux. C’est pourquoi, il est recommandé de penser à prendre une assurance avant que votre ami n’atteigne l’âge adulte. De ce fait, ses maladies durant la jeunesse auront été soignées au mieux et les risques d’en attraper de nouvelles, suite à la vieillesse, seront réduits.

Il existe néanmoins des assurances qui acceptent de prendre en charge des chiens allant jusqu’à dix ans d’âge.

Quelles précautions prendre en assurant votre chien âgé ?

Voici quelques conseils à appliquer si vous voulez éviter les problèmes liés aux assurances et éviter d’être pris au dépourvu, quand vous aurez besoin de soigner votre chien :Assurance pour chien

  • Soyez rassuré par rapport aux prix : Les assurances ne risquent pas d’appliquer les mêmes prix pour chiens jeunes que pour les plus vieux. Elles prennent plus cher mais cela ne doit pas vous dissuader, gardez toujours en tête que les maladies/accidents pourraient vous coûter bien plus cher en soins qu’en prévention.
  • Assurance à vie : La majorité ne la propose pas ! Il est donc important de demander à chaque fois que vous vous renseignez sur un service. Ne pas hésiter à lire entre les lignes des contrats et à quémander pour avoir l’information. Vous pouvez toujours demander conseil à des amis ou des personnes ayant en charge un chien âgé, afin de souscrire chez des assureurs fiables.
  • Avant l’âge de dix ans : Pensez à emmener votre animal le plus souvent possible chez le vétérinaire, même s’il n’est pas forcément très malade. C’est un bon moyen d’anticiper les maladies qui pourraient surgir après ses dix ans, et ainsi ne pas trop perdre si vous aviez déjà souscrit à une de ces assurances.
  • Demandez l’avis de votre vétérinaire : Ce dernier est plus susceptible de vous donner les meilleurs fils sans vous arnaquer. Certaines assurances sont peu connues et pourtant existent et les vétérinaires pourraient vous conseiller de souscrire à l’une d’elles.

Nos articles pour vous informer :