Assurance-et-securite.fr » Assurance auto » Comment obtenir une assurance auto professionnelle ?

Comment obtenir une assurance auto professionnelle ?

Autant dans le cadre privé que professionnel, l’assurance auto est une obligation. Cela vous permet d’être couvert en cas d’accident ou de sinistre. Plusieurs formules vous sont proposées afin de trouver l’assurance adéquate qui correspond aux besoins de votre auto professionnelle. Découvrez comment en obtenir une.

Étapes pour souscrire une assurance auto professionnelle

Pour obtenir une assurance auto professionnelle, il faut mener un certain nombre de démarches. Vous avez la possibilité de prendre contact avec un courtier qui suivra la procédure à votre place. Vous pouvez aussi le faire vous-même. Certaines maisons d’assurance obligent le client à passer par l’intermédiaire d’un courtier. D’autres vous donnent la possibilité de négocier directement les modalités.

Une fois votre maison d’assurance choisie, vous devez remplir un formulaire tout en répondant aux différentes questions de l’assureur. Ce dernier permet à l’assureur de déterminer avec exactitude le type d’assurance que vous envisagez prendre pour votre voiture professionnelle. C’est à partir de ce document que le montant de la cotisation sera calculé.

Après si l’assureur est d’accord pour vous couvrir dans le cas des risques énumérés dans le formulaire, il établira un contrat. Vous devez lire et comprendre celui-ci tout en vérifiant que toutes vos revendications ont bien été prises en compte pour votre auto professionnelle. Une fois le contrat vérifié, il prendra effet dès que le représentant de la maison d’assurance et vous aurez signé le document.

Vous pouvez plus tard modifier les clauses incluses dans votre contrat d’assurance. Vous pouvez ajouter ou supprimer une garantie qui est dans ce dernier. Pour cela il suffira d’ajouter un avenant au contrat de base.

Les pièces à fournir pour souscrire une assurance auto professionnelle

Lorsque vous désirez souscrire une assurance pour votre auto professionnelle, la maison d’assurance vous demande un certain nombre de documents. Il s’agit entre autres :

  • de la carte grise de votre véhicule,
  • du permis de conduire du conducteur de la voiture et
  • du relevé d’information du conducteur du véhicule.

Le certificat d’immatriculation est la carte d’identité du véhicule. Il permet de certifier le numéro d’immatriculation qui doit être inscrit aussi sur les papiers d’assurance. Il aide aussi à déterminer le montant de la prime d’assurance. Le modèle du véhicule, la puissance fiscale et la date de mise en circulation permettront donc à l’assureur de calculer votre allocation.

Pour votre automobile professionnelle, vous êtes le principal conducteur. Pour souscrire à une assurance auto pour ce véhicule, vous devez fournir une copie de votre permis de conduire. La date d’obtention du celui-ci permet à l’assureur d’adapter l’assurance à votre profil. Le contrat d’assurance d’un jeune conducteur n’est pas le même que celui de celui aguerri.

Le relevé d’information est un document transmis par votre maison d’assurance précédente. Ce dernier dresse un état de vos anciennes situations d’assuré. Si vous avez déjà eu des sinistres et le nombre de sinistres que vous avez eu précédemment, cela sera mentionné. Avec ces informations, votre nouvel assureur connaît votre coefficient bonus-malus. Il sait alors déterminer le type d’assurance qui vous correspond et le montant de votre cotisation. Les nouveaux conducteurs sont exemptés de ce document, vu qu’ils n’avaient pas d’assurance auparavant.