Assurance-et-securite.fr » Votre assurance » Auto » Quel document fournir pour assurer une voiture ? Attention aux fausses déclarations

Quel document fournir pour assurer une voiture ? Attention aux fausses déclarations

Si vous pensez que l’organisme pourra vous croire sur parole, vous vous trompez puisqu’il aura besoin des justificatifs pour valider la protection.

Il peut alors ajuster cette dernière en fonction des documents ou mettre un terme à celle-ci si vous avez effectué de fausses déclarations. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’être très vigilant lorsque vous remplissez le devis. Nous vous proposons de répondre à cette question : quel document fournir pour assurer une voiture ? Vous pourrez également constater que trois justificatifs sont primordiaux.

Des documents à fournir dès la souscription

Les organismes sont désormais à la pointe de la technologie, ils proposent de ce fait des espaces clients très bien conçus et vous pouvez ainsi télécharger tous les contrats et également transmettre les justificatifs. Cela vous permet de gagner du temps et vous pourriez alors recevoir votre carte verte définitive pour votre voiture dans les prochains jours. Dans tous les cas, vous aurez une protection d’un mois qui reste éphémère puisqu’elle ne continuera pas si vous ne transmettez pas les documents ou si vous effectuez de fausses déclarations.

  • Vous aurez besoin du certificat d’immatriculation de la voiture puisqu’il faut fournir le numéro de la plaque.
  • Pour les achats neufs ou d’occasion, vous pouvez transmettre une copie de la carte grise provisoire et vous devrez donner la version définitive lorsque vous l’aurez reçue.
  • Le permis de conduire est aussi nécessaire.
  • Le relevé d’informations sur 12, 24 ou 36 mois est demandé, cela permet de calculer votre malus ou votre bonus.

Lorsque vous résiliez votre contrat, l’organisme est dans l’obligation de vous fournir ce document et il doit être daté de moins de trois mois pour être utilisé par votre nouvel assureur. Il permet aussi de savoir si vous avez eu des sinistres.

Transmettez les documents via Internet

C’est le format le plus rapide puisque vous n’êtes pas contraint de vous déplacer dans une agence ou de transmettre les documents par voie postale. Toutefois, les organismes les plus complexes qui répondent à des profils spécifiques comme les contrats résiliés ou les personnes qui ont un fort malus, demandent souvent l’envoi physique des documents.

Dans le cas contraire, vous avez un espace client qui est à votre disposition avec d’un côté les documents à télécharger et ceux à transmettre. Généralement, votre contrat, celui que vous venez de souscrire est en rouge puisqu’il n’a pas été traité totalement.

Vous scannez les documents ou vous les prenez en photo si la qualité est satisfaisante. Le format PDF est à privilégier puisqu’il est moins gourmand que les clichés avec le JPEG. Les formulaires préfèrent généralement la première solution, cela permet aussi de les transmettre facilement. Pensez à renommer les fichiers pour qu’ils soient beaucoup plus faciles à exploiter et validez le formulaire. Il faut généralement compter une dizaine de jours pour que les justificatifs soient étudiés. Vous aurez ensuite un message concernant la validation de votre assurance auto.

  • Pendant ce laps de temps, vous avez reçu votre carte verte provisoire qui peut aussi être imprimée pour avoir immédiatement une protection.
  • La version définitive est envoyée par la Poste.
  • Pour la carte verte valable une année, il faut attendre que tous les documents soient vérifiés et validés.
  • Vous pourrez à nouveau la télécharger et la recevoir via le courrier postal.

N’oubliez pas de signer dans certains cas de figure la carte verte, celle que vous conservez avec vos documents et vous pourrez aussi récupérer votre note de couverture avec vos identifiants qu’il faudra transmettre lors d’un sinistre ou d’une prise de contact.

Ces documents sont primordiaux pour valider votre contrat

Certains conducteurs ne connaissent pas forcément le fonctionnement de ces assurances et les erreurs sont alors nombreuses et préjudiciables. Nous avons évoqué au sein de cet article tous les justificatifs que vous devez transmettre dans les plus brefs délais.

  • Lorsque vous obtenez une formule après avoir rempli votre devis, vous pouvez la valider en payant avec votre carte bancaire.
  • Vous aurez la possibilité d’imprimer immédiatement votre carte verte qui devra être positionnée sur le pare-brise.
  • Vous récupérez votre note de couverture et vous transférez les documents demandés.
  • La protection est toutefois valable un mois, mais pour la prolonger, vous devez impérativement fournir tous les documents.
  • S’ils sont absents après un mois, l’assurance n’est pas validée et votre voiture ne sera pas protégée.
  • S’ils sont présents et conformes à vos déclarations, vous pourrez recevoir une carte verte valable une année complète.

De ce fait, certains conducteurs ont tendance à s’arrêter à la première étape en pensant que la protection sera valable pour 12 mois, mais cela n’est pas envisageable. L’étude des documents demande généralement une dizaine de jours. Vous aurez une réponse via la messagerie interne de votre compte ou votre mail. Vous pourrez ensuite utiliser la carte verte pour rouler comme vous le souhaitez. Il y a également deux formats, le premier est simple, vous pouvez l’imprimer. Cette forme est tout à fait légale et conforme aux exigences prévues par la loi. A contrario, vous recevez ensuite les formats officiels, la carte verte est alors adressée par la voie postale dans les plus brefs délais.

Le principal objectif consiste à avoir un compte validé et des documents légaux. Vous pourrez ensuite recevoir votre numéro de police qu’il faudra transmettre dans toutes les communications avec votre assureur et même pour vous connecter sur Internet.